La table - Sonia Rodrique
Sonia Rodrique

Étudiante en théâtre, je me passionne évidemment pour le jeu mais tenez-vous bien: pour le tricot! Un de mes plus grands plaisirs dans la vie est de flâner à la maison pour tricoter des petits cadeaux que j’offrirai aux gens que j’aime. Et entre le tricot et le jeu – je blogue! C’est une excellente façon pour communiquer mes états d’âmes et mes passions.

La table

La table - Sonia Rodrique

J’ai toujours aimé les beaux meubles, mais jusqu’à ce jour, nous n’avons rien vraiment acheté d’intéressant, surtout des meubles pratiques et fonctionnels. Rien de beau à voir, à toucher, avec une histoire. Il est temps que ça change.

Il nous faut une nouvelle table de salle à manger, puisque notre petit Julien est maintenant assez grand pour manger à table avec nous, et que notre petite table ne peut pas prendre cinq personnes. C’est donc l’occasion rêvée de nous lancer dans la recherche d’une belle grande table, suffisamment grande pour accueillir au moins six personnes confortablement. Je veux absolument une table en bois, avec une histoire. La semaine dernière, j’ai vu une publicité Web pour une brocante, une sorte de foire aux antiquaires dans la ville voisine, où nous nous sommes rendus pleins d’espoir ce matin.

Le but était d’arriver le plus tôt possible afin de ne pas se faire prendre les bonnes affaires par les autres visiteurs. Nous avions tort ! Une multitude de vendeurs, et un choix d’antiquités éclectiques et intéressant. J’ai immédiatement trouvé  « ma » table. Une merveille en bois de rose, rectangulaire et assez grande pour huit personnes. J’ai eu un coup de foudre tout de suite, elle est vraiment magnifique. La table est en excellent état, même si on voit qu’elle a vécu. Exactement, ce que je recherchais. Étant donné que j’ai trouvé ma table dans les premières minutes suivant notre arrivée, et qu’il aurait été dommage de rentrer aussitôt, nous avons passé trois heures de plus dans cette véritable caverne d’Ali Baba de l’antiquité.

Là était le danger… Plus nous avancions dans les allées, plus la tentation était forte. Je suis tombée sur une jolie petite desserte aussi en bois de rose que je me devais d’acheter, tellement elle était assortie à ma table. Puis, une tête de lit pour nous, une merveille qui a certes besoin d’un peu de rénovation, mais rien de majeur, au contraire, cela nous fera un projet de weekend, à Jacques et moi. Le clou de la journée, une commode pour notre fils aîné Bastien, une merveille datant de 1868 apparemment, mais comme neuve. La mettre dans la chambre de Bastien était l’idée de base, mais en y réfléchissant, nous allons peut-être bien la mettre dans notre chambre, après tout Bastien n’a pas l’air de vraiment en apprécier la beauté.

Cette journée nous a vraiment plu, et nous avons décidé de remplacer nos meubles modernes au fur et à mesure de ce genre de brocantes, où on trouve vraiment des trésors…