Un sommeil beaucoup trop profond - Sonia Rodrique
Sonia Rodrique

Étudiante en théâtre, je me passionne évidemment pour le jeu mais tenez-vous bien: pour le tricot! Un de mes plus grands plaisirs dans la vie est de flâner à la maison pour tricoter des petits cadeaux que j’offrirai aux gens que j’aime. Et entre le tricot et le jeu – je blogue! C’est une excellente façon pour communiquer mes états d’âmes et mes passions.

Un sommeil beaucoup trop profond

Un sommeil beaucoup trop profond - Sonia Rodrique

Les appareils de chauffage portables, c'est bien pratique quand on vit seul dans un petit appartement, car ils évitent d'avoir à chauffer toutes les pièces à la fois. C'est ce que j'utilise chez moi et j'en ai toujours été très satisfaite.

L'appareil que j'utilise fonctionne au kérosène. Je ne suis pas d'une nature anxieuse, mais l'année dernière, j'ai acheté un détecteur de monoxyde de carbone, après avoir appris ce qui était arrivé à mon amie Josette. Elle possédait également un appareil de chauffage portable dans sa maison et un jour, elle s'est évanouie à cause d'une fuite de monoxyde de carbone au niveau de son appareil. Ce jour-là, elle se sentait un peu fatiguée dans l'après-midi et elle a donc décidé de se reposer pendant une heure après avoir réglé son appareil de chauffage au minimum. Malheureusement, dès qu'elle s'est endormie, elle a respiré le gaz qui s'échappait de l'appareil et elle aurait sans doute été totalement intoxiquée si son mari n'était pas rentré du travail à temps. Il a immédiatement éteint l'appareil et il a ouvert toutes les fenêtres de la maison. Par chance, il a pu réanimer Josette et appeler une ambulance. Mon amie s'en est sortie avec plus peur que de mal et le médecin qui s'est occupé d'elle, lui a vivement recommandé d'acheter un détecteur de monoxyde de carbone, car ce gaz est aussi inodore que nocif. Josette et son mari ont bien sûr, suivi les conseils du médecin, mais ils en ont aussi profité pour faire examiner toute leur maison, au cas où il y aurait d'autres fuites de gaz toxiques. Le médecin leur avait en effet expliqué que le monoxyde de carbone n'était pas le seul gaz à s'échapper des appareils défectueux. Une analyse de l'air était le meilleur moyen de savoir si ses habitants étaient à risque.

Josette m'avait dit que les résultats des mesures effectuées chez eux n'avaient pas démontré d'autres contaminants, ce qui l'avait franchement rassurée. Son mari et elle, avait bien évidemment acheté un nouvel appareil de chauffage portable après s'être débarrassés de celui défectueux. Grâce au détecteur de monoxyde de carbone, ils pouvaient dormir profondément et l'esprit tranquille. Quant à moi, la mésaventure de mon amie m'a vraiment rendu service, car je n'étais absolument pas consciente des risques graves que les appareils de chauffage portables peuvent présenter quand ils cessent de fonctionner correctement. Quand je pense ça aurait pu m'arriver, je me rends compte que j'aurais pu y perdre la vie, étant donner que je vis seule. Depuis, je fais beaucoup plus attention aux appareils ménagers que j'achète, et j'ai également fait inspecter tous ceux que j'avais chez moi. C'est bien connu, la prudence est la mère de la sûreté !